Comment bien choisir le titre d’une formation ?

Vous voulez créer une formation en ligne et vous cherchez un bon titre ? Voici comment créer le titre d'une formation et les 4 éléments clés.
Table des matières

Quand on créé une formation en ligne, le but est de donner envie à nos prospects de l’acheter bien sûr. Surtout de nos jours, où les internautes et les gens en général sont exposés à plusieurs centaines de publicités et d’appels à l’action. Il faut donc se démarquer et créer une titre accrocheur.

Les conseils ci-dessous sont inspirés de ce que j’ai appris dans la formation de David Lefèvre « Vivre du blogging en 7 heures par semaine » que je vous recommande (d’ailleurs son titre est excellent) !

Qu’est-ce qu’un bon titre ?

Un bon titre est un titre qui va avoir un impact en fonction d’où on se trouve. D’abord, si on est sur Google et qu’on a tapé une requête (par exemple « perdre du poids »), le titre doit nous donner envie de cliquer et d’aller voir la page. Donc un bon titre est là pour améliorer le CTR (Taux de clic).

➡️ Cliquez ici pour en savoir plus sur le CTR

Comment vous le verrez dans l’article ci-dessus, le CTR est très important sur le moteur de recherche de Google notamment. Mais c’est aussi important sur les places de marché. Et comme on parle d’un titre de formation en ligne, on peut évoquer des marketplaces comme Udemy ou BeTeachr. Sur ces sites, si votre titre donne envie de cliquer, vous aurez plus de visiteurs (et donc plus de ventes). Et si votre formation a un meilleur taux de clics, il sera plus mis en avant.

Liens internes vers Udemy et BeTeachr

Et puis un bon titre, c’est un titre qui donne envie d’acheter. Évidemment le titre ne fait pas tout le travail seul. La page de vente et éventuellement la vidéo de vente doit être de bonne qualité. Mais le titre doit ajouter quelque chose.

5 éléments d’un bon titre de formation

Voyons maintenant comment créer un bon titre pour un cours en ligne ou un ebook.

Placer un mot-clé

La première chose à faire, c’est de choisir la requête sur laquelle nous voulons apparaître. Si je reprends l’exemple d’une formation sur la perte de poids, on peut choisir la requête « perdre du poids » ou « perte de poids ». C’est le premier élément à choisir parce qu’on va créer du copywriting autour de ce mot-clé essentiel. En effet, les visiteurs doivent savoir en 1 seconde de quoi parle notre formation.

Définir un résultat

On va maintenant définir le résultat qu’on va viser avec cette formation. Si on peut, on va utiliser un chiffre. Pour la perte de poids, c’est simple d’utiliser un chiffre. Mais dans certains cas, on dira plutôt un résultat en mots, par exemple : « Devenez un pro du montage vidéos ». Le but n’est pas de faire rêver les gens ou de leur mentir, mais de leur dire ce qu’ils vont obtenir grâce à la formation.

Ajouter du mystère

Cette étape n’est pas la plus importante, elle est même facultative, mais elle peut marquer les esprits. Si vous êtes dans un domaine très concurrentiel, je vous conseille de mettre du mystère ou de l’humour dans votre titre pour que les gens retiennent votre formation. Voici un titre qui utilise un élément de mystère : « Facebook : La technique de ninja pour espionner vos concurrents ».

Définir un délai

Le délai est aussi un élément important dans un titre. Si vous avez une méthode qui permet d’obtenir un résultat rapidement, c’est encore plus efficace. Mais bien sûr ça ne doit pas paraître trop beau pour être vrai. Si je reprends l’exemple d’un cours sur le montage vidéo, on pourrait utiliser un titre comme : « Montage vidéo : Devenez un pro en 15 heures ». Parce qu’on peut imaginer que votre cours dure 15 heures et qu’il permet de devenir vraiment bon.

Retirer une contrainte

Beaucoup de gens veulent perdre du poids, mais peu de gens veulent faire un régime. Donc si vous vendez le « nouveau régime », vous ferez des ventes. Mais si vous vendez une nouvelle méthode pour perdre du poids sans régime, vous en ferez encore plus. Là encore, l’idée n’est pas de mentir, mais de trouver une solution en retirant une contrainte importante.

Exemple d’un bon titre et d’un mauvais titre

On va maintenant voir un exemple de bon et de mauvais titre. Et on va reprendre l’exemple que j’ai pris pendant tout cet article : La perte de poids.

Bon titre de formation

Perte de poids : La méthode japonaise pour perdre 3 kg par mois (sans faire de sport)

C’est un bon titre parce que j’utilise tous les éléments qu’on a vu ensemble dans cet article. Si la page de vente est bonne, la formation se vendra comme des petits pains. Il faudra bien sûr que le contenu soit à la hauteur des attentes des clients.

Mauvais titre de formation

Comment perdre des kilos ?

Là il s’agit d’un mauvais titre parce qu’il n’y a aucun des éléments qu’on a vu ensemble. Même le mot-clé n’en est pas vraiment un puisque peu de gens tapent cette requête. Ça pourrait éventuellement être un bon titre pour un article, mais ça ne donne pas assez envie pour une formation.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Publier sa formation

Si vous cherchez un endroit pour publier rapidement et gratuitement votre formation, BeTeachr est peut-être la plateforme qu'il vous faut.

Se former au blogging

Si vous souhaitez vous former au blogging et apprendre à créer un entonnoir de vente, découvrez cette formation qui vous montre tout.

Trouver un prestataire

Si vous voulez vous faire aider dans la mise en place de votre blog ou de votre tunnel de vente, trouvez des freelances sur BeFreelancr.